Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
livre:un_peu_de_cocaine [2017/12/17 23:59]
Grégory Gutierez
livre:un_peu_de_cocaine [2020/04/06 12:58] (Version actuelle)
Grégory Gutierez
Ligne 23: Ligne 23:
  
 Autre surprise de ce recueil, plus anecdotique,​ mais enfin, assez fascinante quand on y pense : lors des dîners chez Charcot, Freud croise du beau monde. Et notamment Gilles de la Tourette (découvreur des troubles obsessionnels compulsifs, en 1885), ainsi que le futur hérault de la métapsychique,​ et futur prix Nobel de médecine en 1913, le physiologiste Charles Richet, qui est alors assistant de Charcot (Freud croit bon de préciser à sa fiancée que Richet était //"​(venu) avec sa femme, dans une robe très décolletée,​ ce que l’on ne peut reprocher à une très belle femme"//​). Il faut essayer d’imaginer le genre de discussions qui pouvaient occuper Jean-Martin Charcot, Sigmund Freud, Charles Richet et Gilles de la Tourette, lorsqu’ils se retrouvaient à ces dîners ! Autre surprise de ce recueil, plus anecdotique,​ mais enfin, assez fascinante quand on y pense : lors des dîners chez Charcot, Freud croise du beau monde. Et notamment Gilles de la Tourette (découvreur des troubles obsessionnels compulsifs, en 1885), ainsi que le futur hérault de la métapsychique,​ et futur prix Nobel de médecine en 1913, le physiologiste Charles Richet, qui est alors assistant de Charcot (Freud croit bon de préciser à sa fiancée que Richet était //"​(venu) avec sa femme, dans une robe très décolletée,​ ce que l’on ne peut reprocher à une très belle femme"//​). Il faut essayer d’imaginer le genre de discussions qui pouvaient occuper Jean-Martin Charcot, Sigmund Freud, Charles Richet et Gilles de la Tourette, lorsqu’ils se retrouvaient à ces dîners !
- 
----- 
- 
-~~LINKBACK~~ 
-~~socialite~~ 
-~~DISQUS~~