Le Foutoir à Greg

For now I realise: everyone of us has a heaven inside

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

À propos

Dans mon foutoir

—–

Si vous aimez ce que vous lisez sur ce site, vous pouvez m'offrir un café ! J'ai fait le choix de ne pas y placer de publicités.


Partage des contenus

Sur Twitter

Infos techniques

songes:vacancescimetiereitalie

Vacances dans un cimetière en Italie (rêve dans la nuit du 8 au 9 décembre 2009)

J’arrive sur mon lieu de villégiature pour cet été, c'est un cimetière, quelque part en Italie, peut-être bien la Toscane, dans une vallée baignée de soleil. J’y suis avec ma femme et avec ma belle-mère. C’est la première fois que belle-maman découvre cet endroit, où nous avions déjà passé l’été l'an dernier, ma femme et moi. Mais cette année nous nous installons dans une petite chapelle au beau milieu des tombes. Ces tombes sont d'ailleurs toutes réalisées d'une pierre blanche et polie, éclatante sous le soleil.

Cette lumière excessivement vive contraste très nettement avec l’aspect sombre à l’intérieur de notre chapelle-maison. Dans ce petit lieu sombre, il y a deux pièces, à la manière d'un petit appartement de vacances, mais façon “cellule de moine”. Dans l’une, un petit bureau en bois, très ancien et abîmé. J’essaie de convaincre belle-maman qu’elle y sera au calme et au frais pour travailler, et qu’il y a même une prise électrique et une connexion wifi, si d'aventure elle veut vérifier son courrier électronique. Mais tout en lui expliquant cela, je remarque qu’il n’y a pas du tout de prise électrique au mur, ce qui est parfaitement normal puisqu’il s’agit d’une petite chapelle et non d’une véritable maison de vacances. Mais je fais comme si de rien n’était. Nullement convaincue par mon discours, belle-maman est plutôt inquiète et exprime même des doutes quant à notre choix de lieu de vacances.

L’autre pièce est une sorte de petit salon, complètement vide, très sombre et très humide, avec un plafond très bas. Bref, ça ressemble plus à un cachot qu'à autre chose… Tout au fond, cachés dans l’ombre, il y a quelques gros trous, à la base du mur, comme des trous de souris mais suffisamment gros pour qu’un individu couché puisse s’y glisser. Je sais d'instinct qu'il s'agit d'accès à des galeries et des souterrains et des caves. Mais ce monde-là n’est pas fait pour les êtres humains, c’est le repère d’autres formes de vie, des monstres, des espèces inconnues, peut-être bien venues d'ailleurs, et potentiellement dangereux.

Il ne faut pas s’y risquer, c'est évident, mais je suis quand même très curieux de tenter l’aventure… J’ai soudain l’impression d’être dans une nouvelle de Lovecraft.

Fin du rêve.

Linkbacks

Utiliser l'URL pour envoyer des trackbacks manuellement:http://gregorygutierez.com/lib/plugins/linkback/exe/trackback.php/songes:vacancescimetiereitalie
songes/vacancescimetiereitalie.txt · Dernière modification: 2015/11/30 21:58 (modification externe)